11 ème congrès de la SEG
21 au 24 oct 2015 - Prague (République Tchèque)
Site du congrès
EnglishFrançais

EMA to further clarify safety profile of human papillomavirus (HPV) vaccines

The European Medicines Agency (EMA) has started a review of HPV vaccines to further clarify aspects of their safety profile. These vaccines have been used in around 72 million people worldwide and their use is expected to prevent many cases of cervical cancer (cancer of the neck of the womb) and various other cancers and conditions caused by HPV.

The current review, which is being carried out by the Pharmacovigilance Risk Assessment Committee (PRAC), will look at available data with a focus on rare reports of two conditions: complex regional pain syndrome (CRPS, a chronic pain condition affecting the limbs) and postural orthostatic tachycardia syndrome (POTS, a condition where the heart rate increases abnormally after sitting or standing up, causing symptoms such as dizziness and fainting, as well as headache, chest pain and weakness).

Reports of these conditions in young women who have received an HPV vaccine have been previously considered during routine safety monitoring by the PRAC but a causal link between them and the vaccines was not established. Both conditions can occur in non-vaccinated individuals and it is considered important to further review if the number of cases reported with HPV vaccine is greater than would be expected.

While the review is ongoing there is no change in recommendations for the use of the vaccine.

The press release is available by clicking here .

We would be grateful if you could disseminate this email to anyone else who might be interested in this document.

With kind regards,


Nathalie Macle
Stakeholders and Communication Division


European Medicines Agency
30 Churchill Place
London, E14 5EU
United Kingdom
Tel +44 (0)20 3660 7284
nathalie.macle@ema.europa.eu

Communiqué de presse de l'EMA

Chers collègues, chers amis,

Je vous prie de prendre connaissance du communiqué de presse très rassurant de l'European Medicines Agency (EMA) datant du 11 Octobre 2013. Cette opinion de l'EMA est importante à connaître et à faire connaître pour les médecins, les sages-femmes et les pharmaciens, ainsi que pour les utilisatrices des contraceptifs hormonaux combinés.

Les déclarations de l'EMA confirment qu'en tenant compte de la réévaluation du risque VTE et ATE des contraceptifs estroprogestatifs, les bénéfices de ces contraceptifs continuent de dépasser leurs risques.

C'est à la requête de la France que le PRAC (EMA's Phamaco-vigilance Risk Assessement Committee) s'est saisi de cette réévaluation du risque VTE et ATE des contraceptifs EP. Attendons sereinement l'avis du CHMP (Committee for Medical Products) qui se réunit en Novembre 2013, et l'opinion finale de l'EMA sur le risque thrombo-embolique des contraceptifs EP.

Attendons surtout la réaction des autorités sanitaires françaises face à cette opinion.

Dr. David SERFATY
Président de la SFG


Cliquez ici pour lire le communiqué de presse


Les femmes avec les maladies rhumatismales auto-immunes: Considérations avant, pendant et après la grossesse


Bienvenue au nouveau Président de la Société Européenne de Gynécologie, le Pr. Andréa GENAZZANI

Chers Amis et Collègues,

En tant que Président de la Société Européenne de Gynécologie (SEG), c'est un honneur pour moi que de succéder au professeur David Serfaty.

La SEG, après le succès de notre dernier congrès à Copenhague, est maintenant prête à accroître sa visibilité et sa présence dans toute l'Europe, en collaboration avec les Sociétés nationales de gynécologie et d'obstétrique.

Dans notre prochain congrès, le 10ème Congrès de la Société Européenne de Gynécologie, présidé par le professeur JM Foidart, qui se tiendra dans le magnifique centre des congrès de Bruxelles du 18 au 21 Septembre 2013 au Square Meeting Centre, nous réaffirmons notre engagement pour le développement de notre discipline dans les différents domaines de la science fondamentale et les aspects cliniques d'obstétrique et de gynécologie.

Le rôle de la Société Européenne de Gynécologie pour le développement de notre pratique quotidienne afin d’améliorer la santé des femmes et les soins obstétricaux dans toute l'Europe, sera reconfirmée non seulement lors de notre congrès, mais aussi par l'organisation des journées Albert Netter de la SEG qui se tiendront à Capri du 9 au 11 octobre 2014.

A Bruxelles, nous aurons l'Assemblée générale de la SEG, où vous êtes toutes et tous invités à discuter et à faire des propositions pour le développement de notre société et pour l'amélioration de la gynécologie obstétrique et les soins à travers toute l'Europe.

Cordialement,

Andrea R. Genazzani

Agence européenne des médicaments : analyse de Diane 35

Le comité de pharmacovigilance de l'EMA a officiellement lancé un examen sur la sécurité d’utilisation de Diane 35 (2 mg d'acétate de cyprotérone, 35μg d'éthinylestradiol), ainsi que de ses génériques.

European Medicines Agency starts safety review of Combined hormonal contraceptives containing chlormadinone, desogestrel, dienogest, drospirenone, etonogestrel, gestodene, nomegestrol, norelgestromin or norgestimate

Following the meeting of the Pharmacovigilance Risk Assessment Committee (PRAC), the European Medicines Agency has started two safety reviews:

Combined hormonal contraceptives containing chlormadinone, desogestrel, dienogest, drospirenone, etonogestrel, gestodene, nomegestrol, norelgestromin or norgestimate

The review of these contraceptives was requested by the French medicines agency ANSM following concerns in France about the risk of venous thromboembolism (VTE or blood clots in veins). The EMA will now review all available data on the risk of VTE with these contraceptives and issue an opinion on whether any changes are needed to their prescribing advice across the EU.

The press release is available for consultation by clicking here.

Human medicines highlights - Issue 55 - September 2013

The January 2013 issue of the European Medicines Agency's newsletter 'Human medicines highlights' is available here.

Newsletter No.1 de la SEG

Chers collègues,
Chers amis,
Ceci est le premier numéro de la Newsletter de la Société Européenne de Gynécologie (SEG).
J’aimerais que cette Newsletter devienne, grâce en particulier à la participation active des membres du Bureau et du Conseil d’Administration de la SEG, d’une part un lien périodique entre les responsables de la SEG entre eux et, d’autre part, entre eux et tous les membres de la SEG.
Cette première newsletter rappelle les prochaines manifestations de la SEG et contient également un rappel à cotisation rédigé par les Drs Anne Grimard, Margarida Moreira et Ulysse Gaspard. Les prochains numéros de notre newsletter pourraient également contenir le bilan de l’excellent 9e Congrès de la SEG à Copenhague organisé par Sven Olaf Skouby et par l’ICS.
Enfin notre newsletter pourrait relater sous forme de « flashs » très courts des informations professionnelles et scientifiques relatives à la gynécologie, en particulier en Europe.
Je souhaite une longue vie et un grand succès à la newsletter de la SEG et remercie tout ceux qui la feront vivre.

Dr David Serfaty
Président de la Société Européenne de Gynécologie

Analyse rétrospective d’une série de 770 prothèses PIP

Le signalement de ruptures anormalement précoces de prothèses PIP a permis la découverte de ce qui apparait être une fraude industrielle, pouvant concerner des centaines de milliers de patientes dans le monde. Cette découverte a abouti ...

Journées d’Automne du GRSSGO et Journées Alice et Albert Netter

Montreux 2012

Un livre à ne pas manquer

De la part du Dr D. Serfaty : Médicaments et grossesse : prescrire et évaluer le risque
De A.P. Jonville-Bera

Contraception d'urgence -
la SFG conseille

Malgré une large couverture contraceptive en France (1), une grossesse sur 3 n'est pas prévue, ce qui constitue une préoccupation de Santé Publique.
* Or deux tiers des grossesses non prévues sont des échecs de contraception