avoir de l'argent

La relation entre l’argent et le bonheur est un sujet de discussion philosophique ancien. De nos jours, l’intérêt est toujours plus grand. Une relation existe entre les deux. Il faut seulement faire attention à bien la comprendre.

Bonheur et bien-être

De nos jours, le bonheur de la population préoccupe de nombreux pays. Il existe un indicateur permettant de rendre compte de la situation. En effet, le Bonheur National Brut a été inventé il y a plus d’un demi-siècle au Bhoutan. Il existe même un Word Hapiness Record. Il s’agit d’un classement des pays par rapport au bonheur de la population.

Avec l’argent, les besoins fondamentaux sont satisfaits. Il est possible de prendre soin de sa santé et de réaliser ses projets. L’argent est donc indispensable pour le bien-être. Et un individu heureux se sent bien dans son corps et dans son esprit. Entre autres, les personnes ne sont pas stressées sur ce qu’elles ne peuvent pas acheter. De plus, l’anticipation de gagner plus ou moins d’argent influe aussi sur le bonheur. Le fait de perdre de l’argent déprime. Les autres ont aussi une place importante. Consciemment ou non, l’augmentation du revenu par rapport aux autres augmente le bonheur. Entre autres, utiliser sa fortune personnelle pour libérer son temps rend aussi plus heureux.

Avoir de l’argent ne suffit pas

Le bonheur est subjectif. Il varie selon les personnes. Mais dans les années 50 , le bonheur était lié à la consommation. Mais cela a été remis en cause plus tard. L’américain Richard Easterline a réalisé une étude sur le sujet. Il a étudié le niveau de bonheur entre 1945 et 1974. Le niveau de revenu a doublé pourtant le sentiment de bonheur est resté stable. D’autres chercheurs, Sacks, Stevenson et Wolfers ont démontré le contraire à travers leurs travaux. En moyenne, les plus riches sont plus heureux. Alors, concrètement, la relation entre les deux éléments reste floue.

Néanmoins, la relation n’est pas toujours positive. En effet, l’homme a besoin d’autres éléments pour se sentir heureux. Il est possible de citer le besoin de sécurité, d’estime ou encore d’appartenance. Le fait d’être protégé physiquement et moralement est un élément de base du bien-être. La réussite professionnelle est aussi un élément clé. Le travail aide à l’accomplissement de soi. Entre autres, lorsqu’avoir de l’argent accapare tout le temps, le bonheur diminue. Le fait d’être toujours occupé empêche le développement des relations sociales. Les familles et les amis sont délaissés. Et la solitude et l’isolement nuisent au développement personnel. Et dans le pire des cas cela peut conduire à la dépression.