savoir si on est prêt pour avoir un deuxième enfant

L’expérience du premier enfant vous manque déjà et vous avez envie d’entamer une seconde grossesse ? Cet instinct est naturel et bien maternel. Sachez que ce n’est pas une suite logique vis à vis des circonstances, avoir un deuxième enfant mérite une réflexion. En effet, une nouvelle grossesse, une autre naissance et un nouveau bébé sont différents du précédent. Vous n’allez pas vivre la même histoire. Dans ce texte, découvrez comment savoir si on est prêt à avoir un deuxième enfant.

Êtes-vous prêtes et votre enfant ?

Est-ce que votre corps est prêt ?

En premier lieu, la question qu’il faut se poser est : votre corps est-il prêt à une autre grossesse ? Comme tout effort physique, il est important de récupérer après une première maternité. Alors, il faut que votre morphologie retrouve sa tonicité pour un nouveau défi. Cette période diffère selon la femme. Pour certaines, elles retrouvent leur silhouette et leur force au bout de 6 à 9 mois. D’autres ont besoin de plusieurs années avant d’être prête à un nouvel accouchement.

Les sages-femmes disent que le degré de récupération est atteint quand les séquelles de la première grossesse se sont dissimulées. Cela se passe autant au niveau émotionnel que physique.

Êtes-vous prêtes et votre enfant

Pour avoir cet aval, vous devez :

  • Perdre les surplus de kilos résiduels après avoir eu le premier enfant.
  • Suivre une rééducation périnéale pour raffermir les muscles abdominaux.
  • Faire une analyse de sang pour connaître votre taux de fer, sinon vous risquez de vous fatiguer.

Ainsi, vous ne risquez pas de doubler les soucis suite à la grossesse précédente, ou d’engendrer d’autres problèmes.

Le premier enfant est-il autonome ?

Les professionnels de la santé vous diront qu’il est préférable que le premier enfant soit autonome. Qu’il sache marcher et se nourrir tout seul comme un grand. En effet, une indépendance relationnelle avec l’aîné est l’idéal. 

Ainsi, toute la famille trouve son compte avant d’avoir un deuxième enfant. C’est aussi une occasion pour couper le cordon et d’emmener votre aîné à la garderie, 2 ou 3 fois par semaine.

D’un autre côté, les psychologues suggèrent que le premier enfant sache parler et s’exprimer. Ainsi, vous pourrez comprendre sa jalousie.

Votre couple est-il prêt à accueillir un deuxième enfant ?

On sait tous que l’arrivée d’un premier enfant est une immense joie pour un couple. Mais il y a aussi tous les changements que cela entraîne. Avant d’envisager d’avoir un deuxième enfant, mettez un point sur les divergences que l’aîné a installé, cela peut s’empirer et nuire à votre couple.

Parfois, la naissance d’un bébé occupe totalement la nouvelle maman que le mari est effacé. Alors, avant de vous projeter à la prochaine grossesse, faites en sorte que votre vie de couple fonctionne.

Investissez dans votre relation sur le plan sexuel, un peu de romance et les soirées entre amoureux sont conseillées. En entamant un nouveau projet sur de bonnes bases, vous ne risquez pas de faire les mêmes erreurs.

Votre couple est-il prêt à accueillir un deuxième enfant

D’un autre côté, pensez à votre conjoint quand vous rêvez d’un deuxième enfant. Il est votre partenaire, alors, son avis est important. Évaluez ses capacités à devenir de nouveau papa, psychologiquement et physiquement, ainsi que sur le côté professionnel.

Et votre carrière professionnelle…

Il faut noter que 2 enfants de bas âge demandent du temps et de l’organisation. Si votre vie professionnelle va de l’avant, les emmener à la garderie et les récupérer ne sera pas du gâteau.

Dans ce cas, revisitez vos futures promotions que vous espérez depuis et posez-vous les bonnes questions. Comment sera votre vie professionnelle ? Votre mari est-il prêt à rester à la maison ? Êtes-vous prête à sacrifier quelques années pour les éduquer ?