fausse-couche

La fausse couche est le phénomène par lequel il y a une interruption précoce durant la période de grossesse d’une manière spontanée ou provoquée. Statistiquement, une grossesse sur quatre se solde par une fausse couche et à peu près une femme sur trois sera touchée de ce phénomène dans sa vie.

Caractéristique et origine de la fausse couche

Il n’y a pas de plus effrayant pour un couple que d’avoir une fausse couche. La période la plus fréquente de ce phénomène se manifeste durant les 6 premiers mois. Un des problèmes de grossesse, c’est une complication prénatale. Les signes peuvent être nombreux et plus ou moins marqués. D’une part, les premiers symptômes se traduisent par la disparition des indices de grossesses. À l’exemple, la disparition des nausées et douleurs des seins. D’autre part, les saignements ou expulsion de caillots de sang vaginaux doivent vous alerter de menaces. Dans le cas extraordinaire, une fausse couche ne manifeste aucun de ces symptômes et elle ne s’aperçoit que lors d’une échographie.

Comme il a été mentionné ci-dessus, les facteurs de la fausse couche peuvent être spontanés ou provoqués. En effet, le développement anormal du fœtus ou de l’embryon pour cause génétique fait partie des causes. D’autre part, la non-maitrise de certaines maladies chez la mère porteuse provoque une grossesse à risque pour ce dernier. En ces termes, la rubéole, la grippe ou des problèmes hormonaux peuvent causer l’éviction du foetus.

Effets et recommandations en cas de fausse-couche

Une fausse couche pourrait déstabiliser l’organisme et la psychologie des parents surtout la mère enceinte. La plupart des femmes peuvent développer une infection utérine appelée « fausse couche septique » entrainant ainsi une fièvre, un frisson, des pertes vaginales nauséabondes. Psychologiquement, une période de dépression est généralement subie par les mères après une fausse couche. Cela peut s’expliquer par les changements hormonaux que cette dernière a éprouvés. Ainsi le stress, les inquiétudes, ou même des remises en question sur la maternité peuvent lui endurer.

De ce fait, il est important de recommander quelques conseils afin d’éviter cette fausse couche et de permettre une santé de grossesse. Il faut quand même annoter que les traitements ne sont pas vraiment d’une utilité durant une fausse grossesse très tôt. Par contre, le médicament tel que le misoprostol est un des remèdes qui peuvent être avalés ou placés dans le vagin pour stimuler l’utérus et faciliter l’évacuation des tissus. Dans le cas extrême, une provocation de travail pour faciliter le passage du fœtus est décidée par le gynécologue.