L’achat et larevente de vêtements d’occasion

L’achat et la vente des vêtements en seconde-main font désormais de nos habitudes. Les mentalités ont connu une grande évolution durant ces dernières années. En effet, en 2020, 70% des acheteurs favorisent la seconde-main, et ce n’est pas pour ne déplaire. Mais, quelle est la raison de cet enivrement ? Tout simplement les milliers d’avantages qu’il offre. Le point sur cette thématique très prisée : l’achat et la vente des vêtements en seconde-main.

Pourquoi acheter des vêtements en seconde-main ?

Les vêtements de seconde-main se définissent par des affaires personnelles ayant déjà été achetées et utilisées par une autre personne, avant de nous appartenir. Mais, pourquoi de plus en plus de consommateurs se tournent vers ce type d’achat, alors qu’on peut porter du neuf ? En voici leurs principales raisons !

Réaliser des économies

Faire des économies est la principale cause incitant les consommateurs à acheter en seconde-main. En effet, ce type de consommateur leur permet de dénicher des affaires à moindre coût, voire même des bonnes affaires. L’achat des affaires en seconde-main est aussi la technique infaillible pour porter des marques, et ce à petits prix et sans attendre les soldes. D’ailleurs, plusieurs marques de vêtements, comme Cache Cache, s’apprêtent à cette nouvelle mode.

Minimiser l’empreinte écologique d’un vêtement

L’achat des accessoires et des vêtements en seconde-main contribue à l’accroissement de leur durée de vie de plusieurs mois, voire années. Cependant, une étude apparue sur WRAP a montré que d’étaler la durée de vie d’un vêtement de 9 mois contribue grandement à la réduction des émissions de carbone et de l’eau. D’ailleurs, savez-vous les litres d’eau utiliser pour créer un vêtement ? 10 000 litres pour un jean, contre 2 700 litres pour un tee-shirt en coton. Quel massacre pour notre planète !

Diminuer les déchets textiles

Les résultats d’une étude américaine ont dévoilé qu’une personne sur deux jette à la poubelle les affaires dont ils n’en veulent plus. La conséquence de ce geste ? Chaque année, plus de 20 milliards de vêtements se retrouvent dans les décharges. Or, étant donné que la majorité des vêtements sont loin d’être biodégradables, leur dégradation prend 200 ans.

Par conséquent, notre empreinte écologique sera moindre en favorisant l’achat dans une friperie.

Dénicher des vêtements uniques

En optant pour l’achat de seconde-main, on dit adieu à l’offre de masse des tendances ! Ainsi, nous pouvons facilement dénicher des pièces uniques, surtout pour les amateurs des shops vintage. Et, comme la mode et le recommencement sont des vieux amis, on peut se faire plaisir et être tendance en portant une veste chinée, tout en ayant la certitude qu’on sera unique.

Vendre ses vêtements : les avantages

La vente des vêtements usagés est une excellente idée, aussi bien pour vous que pour la planète. En plus de libérer de l’espace dans votre dressing, ce geste vous permet d’aider la planète et de gagner davantage d’argent. Le point.

Gagner de l’argent

À la quête d’idées pour refaire votre garde-robe, sans dépenser beaucoup d’argent ? La meilleure solution est de vous débarrasser de vos anciennes affaires et de les vendre. Étant donné que toute la marchandise se trouve entre vos mains, vous n’avez plus besoin de trouver le budget nécessaire ou de chercher des nouveaux fournisseurs. Pour avoir plus de place et réunir le montant nécessaire pour acheter de nouvelles tenues, sortez de votre dressing les affaires inutiles pour vous !

Diminuer la pollution

Prenez quelques instants, et mémorisez les centaines d’affaires que vous avez mises à la poubelle. En les vendant, vous aidez d’autres personnes et vous les recyclez également. Par conséquent, revendre des vêtements en seconde-main est activité fructueuse pour tout le monde. En effet, vous obtiendrez davantage d’argent, les autres personnes s’habilleront moins cher, et la planète connaîtra moins de pollution.

Où vendre et acheter des vêtements d’occasion ?

Après être tombé sous le charme de ce mode de consommation, il est maintenant temps de découvrir des bons plans pour tirer davantage de bénéfice. Découvrons donc les meilleures solutions pour acheter et vendre des affaires d’occasion.

Un site spécialisé dans les vêtements d’occasion

Pour vendre et acheter des chaussures, des vêtements et des accessoires d’occasions, Internet est le meilleur allié des parties prenantes. Le fonctionnement des sites spécialisés est presque le même. Ils publient votre annonce avec un descriptif et une photo. Mais, c’est sur le paiement qu’ils diffèrent. En effet, certains n’entrent pas dans ce domaine, alors que d’autres prennent en charge la sécurisation du paiement et la livraison des affaires.

Avec cette solution, les vendeurs bénéficient d’une excellente rentabilité. Quant aux acheteurs, ils disposent d’un vaste choix d’articles.

Un dépôt-vente

Pour les vendeurs qui ne recherchent pas à vendre rapidement, les dépôts-ventes leur sont spécialement conçus. Le principe du dépôt-vente est très simple : trier les vêtements en fonction du style de la boutique et leur confier vos vêtements. Quant au paiement, il sera fait après la vente de vos pièces. En général, le prix de vente se divise en deux : la moitié pour le vendeur et la moitié pour le magasin.

Cette solution permet aux vendeurs d’éviter un acheteur trop méticuleux. En ce qui concerne les acheteurs, ils y trouveront des vêtements vérifiés, triés, et surtout moins onéreux. En effet, le prix de ces pièces est 50 % à 75% moins cher qu’un vêtement neuf.

Une friperie solidaire et éthique

La dernière solution est de donner les accessoires et les vêtements aux placards solidaires et éthiques. Cependant, avec ce choix, ne vous attendez pas à recevoir un bénéfice, car ces associations réservent une grande partie des dons pour prendre soin des personnes en difficulté. Toutefois, pour les vêtements de meilleure qualité, ces organismes les revendent à d’autres boutiques pour avoir davantage de liquidités.

Avec ce mode de consommation, les acheteurs auront la possibilité de tomber sur des belles pièces, tout en réalisant une action altruiste. Leurs actions contribueront à la réinsertion des travailleurs, à l’amélioration de la vie de l’association, etc.