graphologie

L’introspection est un outil pratique dans la vie de l’homme. Le fait de se questionner permet d’avancer. Cela améliore aussi les relations sociales. Dans le domaine, différents outils existent. Et la graphologie en fait partie.

Principes de la graphologie

Tout le monde écrit de manière différente. Et certains éléments donnent des indices concernant la personnalité. Justement, la graphologie est une technique d’analyse. Elle permet l’étude entre l’écriture et la personnalité. Il étudie le caractère mais aussi les capacités de l’individu. Plusieurs dimensions sont étudiées. Il est possible de citer la dimension, l’appui et l’inclinaison. S’ajoute à cela les lignes, le geste et la continuité des lettres. La graphologie permet aussi de détecter certaines troubles de la personnalité.

Néanmoins, la graphologie n’est pas une science exacte. Les personnes sont uniques alors pour mieux cerner la personnalité humaine, il en faut plus. Dans ce cadre, les tests psychométriques sont plus précis. Ils permettent de comprendre l’individu dans sa globalité. Certains tests par exemple proposent de mettre en avant les points forts et faibles. Ces alternatives sont plus pratiques. Comprendre le fonctionnement du cerveau permet d’agir sur ses faiblesses. A long terme, il s’agit d’un bon moyen de s’épanouir et être plus heureux.

Utilisation de la graphologie

L’écriture s’est modifiée avec l’essor de la technologie. De plus, la communication se fait de plus en plus par l’intermédiaire des appareils technologiques. Néanmoins, l’écriture a toujours une place importante. De nombreuses entreprises par exemple ont recours à la graphologie pour analyser la personnalité des candidats. Mais en dehors de cela, il s’agit d’un bon moyen de mieux se connaître. Les personnes introverties par exemple ont un style d’écriture petite. Cela peut aussi dire que l’individu est obsédé par sa propre personne. Un manque d’estime de soi est aussi possible. Mais cela est aussi le signe d’une grande réflexion. C’est le contraire, les fortes personnalités, les lettres sont plus grandes. Il s’agit aussi d’un besoin d’affirmation et de l’audace.

Les personnes qui laissent de grandes espaces aiment la liberté et l’indépendance. Une pression modérée est un signe d’engagement. Lorsqu’elle est faible, cela reflète l’empathie et la sensibilité. La signature est aussi un élément qui peut être analysé. Dans ce cadre, le graphologue analyse la complexité. La place de signature dans la page est aussi importante. Une signature tournée vers la gauche veut dire que la personne se tourne vers le passé. Le côté droit veut dire que l’individu est dynamique voire impulsif. En ce qui concerne l’orientation, une signature ascendante reflète l’ambition. Au contraire, une descente montre le pessimiste. Les signatures ont aussi une progression. Lorsqu’elle devient de plus en plus petite, cela représente un complexe d’infériorité. Le contraire marque l’ambition.