prise en charge des ambulances

En général le transport en ambulance n’est obligatoire que pour les patients qui souffrent de douleurs abdominales ou qui présentent des incapacités les obligeants ainsi à avoir recours à des transports spéciaux. Même si ces moyens de locomotion ne sont utilisés que pour des situations exceptionnelles, elles peuvent représenter une tout autre forme de dépense. Néanmoins, il existe certaines conditions parmi lesquelles les assurances prennent en charge les frais liés à ce type de transport.

Dans quel cas l’ambulance prend en charge les patients?

Même si les ambulances ne sont utilisées que pour des cas d’extrêmes urgences, il se trouve que dans certaines circonstances, les assurances vies peuvent prendre en charge les frais du patient. Cependant, de tel privilège ne pourrait être octroyé que si le patient en question nécessite l’administration d’un oxygène en permanence. Les prises en charge sont aussi accordés aux personnes qui souffrent d’un cancer en stade final ou encore ceux qui ont besoin de surveillance constant. Par ailleurs, les assurances vie peuvent aussi prendre en charge les frais de transports s’il est lié à une hospitalisation surtout si elle est pérennante. Ici dans cet article vous comprendrez également que ce privilège est aussi octroyé pour les séances de chimiothérapie, radiothérapie, ou encore d’hémodialyse.

De plus, selon la disposition du décret du 10 mars 2011, les frais de transport des malades atteints d’une ALD devront être aussi couverts par les assurances vies. De plus, selon la législature, la prise en charge de ces patients a ouvert la porte à d’autres situations comme les transports en série ou encore les convocations médicales.

Quels sont les cas exceptionnels?

En dehors des cas extrêmes et des hospitalisations permanentes, un patient dont l’hospitalisation est liée à un accident du travail ou à une maladie professionnelle peut aussi profiter de cette indemnité de transport qui est couvert par les assurances. De telle prérogative est également accordée aux malades sous la demande du médecin traitant. Quelle que soit la maladie tant qu’elle s’avère être grave, le médecin peut dresser un certificat médical stipulant que son patient nécessite le transport en ambulance en cas d’urgence. C’est donc dans ce cadre que les frais seront couverts par l’assurance vie.

Par ailleurs les transports liés aux soins ou traitements dans les centres d’action médico-sociales précoces ou encore les centres médico psychopédagogiques sont souvent couverts par des organismes assurances. Ainsi, tous les patients qui bénéficient des soins provenant de ces centres surtout les enfants et les adolescents peuvent utiliser les ambulances sans avoir à s’acquitter des frais. Il est toutefois à noter que même si la majorité de ces centres sont liés à des organismes assureurs, il y a toujours ceux qui nécessitent l’autorisation de l’assurance pour pouvoir couvrir les patients. Par ailleurs il existe certains cas exceptionnels qui ne dépend pas de l’état du patient mais de la distance entre l’hôpital et la demeure du souffrant. Si toutefois cette distance est supérieure à 50 km alors l’assurance pourra couvrir les frais. Enfin, les recouvrements des transferts en avion ou en bateau sont assurés par l’organisme assureur seulement si une demande au préalable justifié par un certificat médical a été présenté.