allaitement

L’allaitement naturel est le mode d’alimentation du bébé par le lait maternel. Il constitue alors le premier contact physique entre la mère et son enfant. Il arrive pourtant un moment au cours duquel il faut stopper l’alimentation au sein et passer au sevrage. Voici quelques idées pour y remédier.

L’allaitement naturel: premier lien entre maman et bébé

Mettre un terme à l’allaitement au sein, c’est accepter de se séparer de son premier contact avec son bébé. En effet, le fait même d’allaiter engendre un lien unique entre la mère et son poupon. L’allaitement répond non seulement aux besoins nutritifs du nourrisson, mais aussi à son besoin de sécurité et d’amour. Même dès sa naissance, durant les deux premières heures de l’éveil du nouveau-né, il est important de profiter pour le mettre au sein. Par ailleurs, les interactions fréquentes dues à ce geste renforcent le lien entre les deux et décider d’y mettre un terme à cela doit être une décision réfléchit.

L’allaitement naturel a notamment permis au nourrisson de se développer au cours de ses 6 premiers mois. À titre indicatif, notez que le lait naturel contiens plus de 200 composantes spécialement conçues pour accompagner bébé en sa croissance première. Sa composition s’adapte d’ailleurs aux besoins du nourrisson. Il arrive pourtant qu’à un moment donné le bébé ait besoin d’autres aliments pour bien grandir et être en parfaite santé.

Arrêt de l’allaitement et premier pas vers la diversification alimentaire

Avant tout, arrêter l’allaitement en douceur necessite du temps afin que bébé arrive à s’adapter au sevrage de manière naturelle. Il vous faut notamment supprimer sont tétés petit à petit. Vous pourriez par exemple commencer par remplacer est tété de l’après-midi ou à l’heure du goûter. Notez que généralement, il faut 7 jours pour que le bébé commence à s’habituer à son nouveau mode alimentaire. Et au bout de 10 jours vous pouvez essayer de supprimer l’allaitement au sein.

Le sevrage chez bébé commence dès qu’il atteint son septième mois. Pour commencer, je vous conseille de bien choisir les aliments qui sont évidemment des fruits et des légumes. En outre, préférez les aliments qui sont plus faciles à digérer tels que les pommes de terre, les haricots verts, les carottes ou encore la banane et le poire. Enfin, éviter les aliments allergisants pour vous assurer au maximum de la santé de votre poupon.