Quand les soins à domicile sont-ils recommandés ?

Votre parent, votre conjoint ou votre proche vieillissant est certainement heureux de vivre de façon autonome dans sa maison actuellement. Mais il arrivera probablement un moment où il aura besoin d’une aide supplémentaire pour accomplir ses tâches quotidiennes. 

Pour de nombreuses familles, la décision d’engager des soins à domicile n’est pas toujours facile à prendre, surtout si votre proche affirme qu’il se débrouille bien tout seul. Alors, quand faut-il insister ? Vous trouverez ci-dessous quelques signes indiquant qu’une personne âgée dont vous vous occupez pourrait avoir besoin d’aide à domicile.

Démarche instable

Prendre du retard dans les tâches quotidiennes et les corvées

 

Avez-vous remarqué que votre proche s’accroche aux meubles ou aux murs lorsqu’il se déplace dans sa maison ? A-t-il récemment fait une chute ou quelques « quasi-chutes » ? Jusqu’à 30 % des personnes âgées qui tombent souffrent de blessures modérées à graves. Ces blessures entraînent souvent la fin de la capacité d’une personne âgée à vivre de manière indépendante. 

En prévenant une chute dès le départ, votre proche aura de bien meilleures chances de rester en bonne santé et dans l’environnement qu’il a choisi. Une aide-soignante peut l’aider à marcher, à se déplacer et à monter les escaliers. Elle peut aussi être une paire d’yeux supplémentaire pour s’assurer que la maison est aussi sûre que possible. Faire donc recours à des services d’aide et soins à domicile dans la région de Charleroi peut être très important.

Se remettre d’une maladie ou d’une blessure

Si votre proche a été malade ou rentre de l’hôpital, il peut avoir besoin d’un soutien supplémentaire pendant sa convalescence. Un aide-soignant peut préparer les repas, aider aux tâches ménagères, rappeler à votre proche qu’il doit prendre ses médicaments à temps. Il peut offrir des soins de répit aux membres de la famille. 

La conduite n’est plus sûre

Conduire est l’une des plus grandes expressions de notre indépendance. Mais pour de nombreuses personnes âgées, il arrive un moment où les conditions liées à l’âge rendent impossible de conduire en toute sécurité. Il peut être difficile de demander à votre proche de renoncer à ses clés de voiture.

La présence d’un aidant quelques jours par semaine pour l’aider à faire ses courses et à se rendre à ses rendez-vous et à ses activités sociales peut faciliter la transition. Certaines personnes âgées apprécient même que d’autres prennent le volant et se sentent soulagées de ne plus avoir à conduire pour se rendre là où elles doivent aller.

Prendre du retard dans les tâches quotidiennes et les corvées

Prendre du retard dans les tâches quotidiennes et les corvées

C’est peut-être le signe qu’il est temps de chercher de l’aide, si vous remarquez ceci : la maison de votre proche, autrefois bien rangée, est encombrée et poussiéreuse, ses factures sont impayées, il prend du retard dans son hygiène personnelle, etc. 

Les soins à domicile peuvent réduire le stress ou les difficultés liés aux tâches ménagères et garantir la sécurité et le confort de votre proche. Savoir que quelqu’un est là pour soutenir votre proche tout au long de la journée peut également vous apporter une certaine tranquillité d’esprit.

Difficultés liées aux repas

Votre proche a-t-il perdu tout intérêt pour la cuisine ou cessé de prendre des repas réguliers ? Vous remarquez peut-être qu’il remplit le réfrigérateur et qu’il va ensuite acheter des articles qu’il a déjà ? Bien qu’il soit courant que le métabolisme et l’appétit changent avec l’âge, il est important que les personnes âgées obtiennent la nutrition dont elles ont besoin pour rester fortes et en bonne santé.

Sentiment de solitude ou d’isolement

Si votre proche vit seul et qu’il est visiblement moins actif et moins sociable qu’auparavant, il est peut-être temps d’intervenir. Les personnes âgées souffrant d’isolement social et de solitude présentent un risque de mortalité plus élevé que leurs pairs. L’isolement peut également augmenter le risque de démence et de dépression, ce qui réduit considérablement la qualité de vie des personnes concernées.