remède antistress

La sexualité occupe une certaine place dans la vie d’un couple. Certains s’accordent à dire que les relations sexuelles sont bénéfiques à la santé. D’autres estiment que le contact corporel ne suffit pas à faire perdurer les relations conjugales. Existe-t-il un remède antistress pour aider à surmonter cette envie ?

Rapport conjugal sans contact corporel, fardeau ou soulagement ?

Beaucoup considèrent le sexe comme un remède antistress. Du moment où cela ne se transforme pas en une obsession, il n’est pas nécessaire de s’en priver complètement. Pour certaines personnes qualifiées d’asexuelles, l’absence d’une relation sexuelle dans une vie amoureuse ne constitue en aucun cas un problème. Sur la question de savoir si cela constitue un vide ou si cette situation risque de répercuter gravement sur la vie d’un couple, les avis sont très disparates. Sans vouloir entrer dans les débats, résumons simplement qu’il existe diverses façons de manifester ses sentiments envers l’être cher.

Comme anti-dépression, vous pouvez focaliser votre esprit sur des préoccupations plus importantes. D’ailleurs, il est prouvé que l’asexualité contribuerait à développer d’autres facultés psychiques qui aident à progresser sur le plan intellectuel. Cette théorie peut être justifiée par le fait que le cerveau reptilien empêche souvent l’individu de mieux se concentrer, car ces pensées submergent son esprit de fantasmes. D’où il est important d’envisager d’autres solutions qui peuvent aider à surmonter ce désir.

Quel remède antistress pour surmonter le désir charnel ?

Le câlin, les mots tendres, les cadeaux, les bonnes initiatives… Il existe diverses façons d’exprimer son affection envers la personne aimée. Et ce, sans avoir forcément besoin d’aborder des sujets qui tournent autour du sexe. Le développement personnel des individus qui forment un couple contribue à consolider cette relation. Le concept de l’amour connaît une dimension très large qui dépasse le seuil du simple instinct corporel. L’essentiel des aspects à retenir dans cette relation concerne le fait pour l’un de comprendre l’autre.

La confiance mutuelle qui règne entre les deux individus ne peut pas s’amplifier tant que l’un des conjoints se sent lésé. Pour établir cette relation sur de bonnes bases, il convient dès le départ de clarifier les conditions. Notamment pour apprendre à mieux se connaître et à accepter la différence. Pour deux personnes asexuelles, l’absence de contact physique ne peut en aucun cas altérer les liens qui les unissent en tant que couple. Pour d’autres personnes, il est important d’apprendre à maîtriser ses impulsions sexuelles. Si vous n’arrivez pas à vous entendre à ce sujet, acceptez l’éventualité de laisser la personne que vous aimez libre de vous quitter !